La nécessité de la recherche

La nécessité de la recherche

Par Quil

Quand je jette un oeil aux nombreux forums, chatrooms et sites web qui composent la prétendue werecommunauté, je constate le manque de recherche. Sur ces écrans aux tons violets et noirs, il semblerait que les gens acceptent l’ignorance. Les “thérians” paresseux demandent ce qu’est un polywere, ou pleurnichent sur leur sort, “Quel animal suis-je?” Ce que j’en dit? Qu’ils cherchent.

Si tu es une personne animale et que tu es en train de lire ceci, réfléchis deux minutes. As-tu parcouru le net, la bibliothèque, et ta propre mémoire pour trouver des informations sur l’animal que tu es? Je trouve que certains “weres” ne savent absolument rien sur leur âme supposée. “Oh, oh, je suis un l0up! Les L0ups sont solitères et vraiment toujours tré tré seuls! Ils vivent dan la jungle, c’est trop c00l!!11!!!1one!1!!” (sic) C’est pathétique.

La thérianthropie nécessite plus de recherche, et je le dis en toute honnêteté. Les anciens comme les nioubis doivent se sonder d’un bout à l’autre. Parce que, franchement, comment peux-tu dire que tu es un requin quand tu n’as lu qu’un ou deux livres et 25 pages web?

Il faut que les gens se débarrassent des clichés qui entourent leur animal. Certains mythes erronés à propos de certains animaux subsistent. Si tu dis que tu es une chouette, penses-tu devoir être sage? Ou as-tu réellement cherché les caractéristiques de la chouette et conclu qu’elles te correspondaient?

Et si tu n’es pas un thérian, ce n’est pas grave. Sincèrement. Tu peux toujours être une personne formidable. Tu peux toujours pratiquer le “shapeshifting” (métamorphose mentale ou spirituelle en un animal dans les traditions chamaniques), tu peux toujours être un passionné d’animaux. En fait la thérianthropie n’est pas la meilleure chose au monde.

Continue juste d’étudier. Continue d’apprendre. Continue de bondir ou miauler ou hurler ou faire ce que tu fais, quoi que ce soit. Mais fait des recherches.