Les Greymuzzles

Les Greymuzzles

Par Swiftpaw ©1999-2003 sur Swiftpaw’s Tree

Qui étaient-ils.

Il était une fois un groupe de discussion affectueusement désigné sous le nom de alt.horror.werewolves. C’était un carrefour florissant pour des discussions réellement profondes, mais tandis que le temps passait, il a lentement été envahi par des trolls et autres qui n’en avaient rien à faire.

La plupart d’entre eux se sont éparpillés. AHWw a été remplacé par de nombreux groupes de discussion, forums et chats différents; chacun avec un degré de succès variable. Mais il y a quelque chose qui est encore de ce monde depuis AHWw qui a continué à exister au travers de cette stupide définition “d’ancien”, c’est l’expression argotique “greymuzzle”.

Tu peux tout de suite deviner que ce sont les toutous qui ont imaginé cette merveille. Je veux dire, sérieusement. Nous autres félins n’avons de respect pour personne qui ne l’a réellement, vraiment gagné (et quand nous respectons effectivement, c’est éternel) … les ursidés je n’en ai rien à faire de toute manière, et le reste du merveilleux règne animal a le choix.

Mais les loups… eh bien, ils semblent assimiler le mot “greymuzzle” à “alpha” et se précipitent aux pieds du supposé gourou dans un abandon total. Ils se prosternent et lui lèchent le cul, et cela se transforme en lutte pour le pouvoir.

Ceci était comment les choses se sont déroulées pendant un temps, mais ensuite il y eût ceux qui vinrent dans la communauté et désirèrent ardamment le pouvoir, sortirent de grands mots et s’auto-proclamèrent chefs. Cela engagea des guerres et des affrontements, et tout le monde avait la haine.

La combinaison de “greymuzzles” et “nioubis” dans chaques camps de toutes les querelles tua plusieurs groupes de discussion, et émergea ensuite cette faction qui fronçait les sourcils à quiconque se désignait lui-même comme étant un “greymuzzle”, “maître”, “mentor” ou “ancien”. Parce que forcément, cette personne devait être un poser.

Et les posers ça craint.

Tout comme l’argot d’aujourd’hui.

…….

Où allèrent-ils.

Mais le terme “greymuzzle” semble être passé à la clandestinité.. tout comme les vrais greymuzzles. J’ai vu plusieurs gens dignes de confiance, honorables, merveilleusement intelligents et que j’aimais, disparaî trent de la surface. Ils quittèrent juste la communauté … et je n’ai jamais compris pourquoi, jusqu’à ce que je réalise que les groupes de discussions et forums étaient en train de tout débattre encore et encore et encore et encore, répétant les mêmes conversations mois après mois après mois.

Alors j’ai quitté la communauté, et j’ai mis tout ce que je savais sur un site web… et ensuite après avoir démarré un site spécialement pour les félins pour aider les nioubis, après avoir rédigé des articles sur le paganisme et les shifteurs, après toute la merde que j’ai faite… j’ai reçu un e-mail.

C’était simple. Entre les lignes de “salut, je suis perdu, aidez moi”. Ok, ce n’était pas mauvais. Je leur ai donné des conseils, et me suis imaginée que c’était mon devoir en tant que camarade shifteuse de leur donner un coup de main. C’est comme ça que ça marche, n’est-ce pas?

Bon… tandis que je donnais des conseils, j’ai écrit des essais là-dessus et je les ai ajoutés à mon site. Si quelqu’un me posait une question sur laquelle je ne connaissais rien, je faisais des recherches sur le net, je méditais, et je me plongeais dans les bibliothè ques pour trouver des réponses, et quand c’était fait, j’écrivais un essai.

Et petit à petit, je me suis retrouvée àobtenir des questions qui n’étaient pas la stupide merde du genre “j’veux être un loup-garou” ou “tout ça est très vrai, que suis-je?”.

J’ai aussi réuni autour de moi des gens que je respectais vraiment et dont je me souciais, et pendant que je me surchargeais du souci d’aider chacun et donner des conseils, je suis tombée sur un idiot dans un chat une nuit qui se faisait des illusions à son propos avec des histoires que je savais absolument fausses.

Pourquoi savais-je qu’elles n’étaient pas vraies?

Parce que je sais des trucs de ma propre expérience et cela ne marche tout simplement pas comme il était en train de le dire. Alors je l’ai questionné sur ses conneries, je l’ai questionné sur ses shifts mensongères, et je lui ai prouvé ce que je lui disais, et j’ai appelé quelques amis pour m’aider, et on est restés là et on a parlé et il a compris quelque chose.

Je ne l’avais pas gavé d’informations, j’ai juste tranché net la merde de son petit esprit surprotégé et il a dit “merci”, et nous demanda ensuite où nous nous étions rencontrés.

Nous nous sommes en quelque sorte regardés tous les trois. Nous ne nous rencontrons nulle part. Nous nous rencontrons par les listes de contacts de chacun, dans les chats sur des coups de tête.. nous parlons quand nous avons besoin de parler, à propos de trucs were ou de religion, ou des choses normales relatives aux études.

Il était déçu, nous avons demandé pourquoi, et il nous a dit de but en blanc “je voulais juste savoir où je pouvais trainer avec des greymuzzles. Je ne pouvais pas en trouver un seul jusqu’à maintenant.”

Tu veux savoir où les greymuzzles sont partis? Tu veux savoir qui peut répondre à tes questions? Ce ne sont pas les gens qui vont sur les forums de discussions et tendent leurs mains et disent “viens, écoute moi, j’ai des conseils à te donner!”.

Non, ce sont ceux de qui tu vois des réponses profondes et dont tu penses que tu ne pourras jamais leur parler parce qu’ils ont compris un tas de trucs. Ce sont ceux qui ne veulent pas parler aux nioubis au betit bonheur la chance parce qu’ils se font crier dessus et moquer, et de nos jours, ils sont en minorité.

Si tu veux leur parler, vas trouver leur site web. Vas-y et trouve leurs adresses e-mail, et envoie leur un mail poliment. Pose une question spécifique, ou donne leur une idée de ce que tu veux. Eh, complimente les, même. Mais simplement ne te prosterne pas à leurs pieds et ne t’incline pas et ne leur donne pas de présents d’or et d’encens et toute cette merde. Je ne connais pas ]un seul greymuzzle, ancien, ou ce-que-tu-leur-donne-comme-nom, qui veuille ça.

La plupart du temps, ils veulent juste tendre la patte là où ils peuvent. Arrête de les rechercher sur les gros forums. Commence à les chercher dans les arrière-cours. A part quelques exceptions, c’est là qu’ils sont. Ce sont des loups, des jaguars, des faucons, des ours polaires, des cerfs, et tu obtiendras souvent une image plus précise de l’espèce à laquelle ils appartiennent qu’avec n’importes quelles autres personnes. Ca te fera commencer à te demander qui sont les vrais posers.

Souviens toi simplement, garde une attitude sceptique face à tout ce qu’ils disent. Et bonne chasse.